Code Québec

Le site du Code Québec est la clé pour comprendre la différence québécoise d’aujourd’hui

Les entreprises canadiennes ou étrangères ont souvent de la difficulté à comprendre et adapter leurs produits et services à la réalité québécoise. Pour vous accompagner, les agences québécoises de publicité, de relations publiques, de design et de recherche, sous le leadership de Léger et de l’association A2C, se sont regroupées pour vous offrir des informations pertinentes, scientifiques et inédites. De plus, vous retrouverez sur ce site les secrets des meilleurs créatifs du Québec et leurs meilleures campagnes publicitaires.

Basé sur le livre Le Code Québec, qui est devenu un best-seller au Québec avec plus de 60 000 copies vendues, ce site vous permettra d’aller au-delà des rumeurs, des anecdotes ou des légendes urbaines et de véritablement avoir accès au savoir québécois. Vous allez voir avec nos yeux, entendre avec nos oreilles et sentir avec notre nez, la vie, la joie, les angoisses, les attentes et les rêves de ceux qui habitent le territoire québécois.

Plus de 5 000 questions ont été posées sur les attitudes, perceptions et comportements des Québécois qui nous ont permis de découvrir que 71% de ceux-ci étaient identiques alors que 29% étaient significativement différents. C’est ce 29% qui fait toute la différence entre la réussite et l’échec au Québec.

Comprendre les différences, c’est comprendre les multiples paradoxes de la société québécoise : 

Pourquoi sommes-nous si heureux, mais critiquons autant?
Pourquoi aimons-nous tant discuter, mais évitons les vrais débats?
Pourquoi sommes-nous si préoccupés d’environnement, mais de si grands pollueurs?
Pourquoi sommes-nous plus croyants que les Canadiens anglais, mais moins pratiquants?
Pourquoi donnons-nous moins aux organismes de charité ou faisons moins de bénévolat alors qu’on se dit solidaires et de gauche?
Pourquoi sommes-nous si attachés à la langue française, mais la maîtrisons si mal?
Pourquoi sommes-nous si mal à l’aise face aux immigrants, mais si accueillants avec les touristes?
Pourquoi aimons-nous autant dépenser, mais sommes parmi les Canadiens les moins endettés?
Pourquoi sommes-nous si créatifs, mais repliés sur nous-mêmes?
Pourquoi avons-nous une alimentation plus sucrée, mais plus nombreux à s’imposer des restrictions alimentaires?
Pourquoi avons-nous un taux de décrochage scolaire si élevé alors que Montréal est la plus grande ville universitaire au Canada?
Pourquoi sommes-nous si avides de grands projets, mais si prompts à les démolir et les abandonner?

Comprendre la différence c’est comprendre pourquoi les Québécois sont plus optimistes, s’ennuient moins, aiment davantage manger dans un bon restaurant, boire du vin rouge, vont suivre plus de régimes amaigrissants ou font plus de vélos. Pourquoi sont-ils sont aussi plus croyants, aiment donner leur opinion, cherchent davantage le consensus et n’aiment pas prendre des risques. À l’inverse, on découvre que les Anglo-canadiens sont plus impliqués dans leur communauté, font plus de bénévolat, discutent plus souvent avec leurs voisins, lisent davantage, font plus de rénovations, utilisent davantage les technologies et aiment s’habiller confortablement. Prises séparément, ces données ne veulent pas dire grand-chose. Mais 5 000 données mises en perspective et analysées avec les nouvelles techniques d’analyses complexes, nous permettent, enfin, d’établir la carte génétique des Québécois.

Après des années d’étude, nous avons découvert les 7 traits identitaires qui expliquent cette différence :

1. Heureux : La joie de vivre est le trait de base. Mais au-delà de la jovialité et de l’émotivité légendaire, les Québécois ont besoin d‘avoir du plaisir, de rire et de profiter de la vie. C’est le peuple du « ici et maintenant »

2. Consensuel : Le gros bon sens. Un sens commun qui aide à gérer les relations et les conflits entre les gens d’ici

3. Détaché : Un peuple indécis qui veut minimiser le risque. Ils ne veulent pas s’engager et désirent conserver toutes leurs options ouvertes. Cela se traduit par un certain détachement

4. Victime : C’est toujours la faute aux autres, particulièrement aux Anglais, au clergé, à l’état et au système capitaliste.

5. Villageois : Le Québec n’est pas homogène et se divise en sept régions bien distinctes avec des attitudes et comportements très villageois.

6. Créatif : Les Québécois ont des idées plein la tête et sont très forts pour passer de l’idée géniale à sa réussite commerciale.

7. Fier : Les Québécois sont satisfaits d’eux-mêmes et fiers de leurs différences

Si le livre Code Québec contient des découvertes étonnantes, le site Code Québec vous permettra d’en comprendre les applications les plus concrètes.

Le Code Québec c’est un portrait surprenant, souvent déstabilisant, parfois embarrassant et surtout non complaisant de la personnalité québécoise.

Bonne visite et n’hésitez pas à nous proposer des idées, des statistiques et des blogues pour maintenir à jour cette connaissance sur la réalité québécoise.

Ce site se veut un lieu d’échange pour aider à la compréhension mutuelle.

Jean-Marc Léger