Pubs

Les publicités qui ont marqué le Québec

Project Description

VILLAGEOIS

Titre de la pub :
Harvey’s et « Les Boys »

Agence:
Les Évadés

Par :
Alain Cloutier, Coprésident, associé et directeur général
Les Évadés

Harvey’s et « Les Boys » – une idée originale de l’agence Les Évadés

La chaîne Harvey’s était absente du paysage publicitaire québécois depuis près de 3 ans. La connexion émotive et la proximité entre la marque et les Québécois s’affaiblissaient, se traduisant par une baisse d’intérêt pour la bannière et une érosion des parts de marchés.

Le défi était donc de trouver un moyen d’inverser la tendance en interpelant les Québécois afin qu’ils redécouvrent les restaurants Harvey’s tout en ralliant les franchisés?

L’agence a choisi d’élaborer une stratégie mettant à profit l’une des variables qui distinguent les Québécois, soit leur côté « villageois » – l’identification à leurs racines, à leur garde rapprochée, à des gens qui partagent les mêmes intérêts et passions. À des Stan, Méo, Popol, Martin qui sont comme leurs chums, qui jouent au hockey dans des ligues de garage et qui ont des relations tissées serrées.

L’agence a tout d’abord proposé une association au 5e film de la propriété culte «Les Boys». L’action de ce film se situant dans les années soixante, époque où le premier restaurant Harvey’s s’établit au Québec. En s’associant au film, plusieurs scènes étaient tournées dans un restaurant Harvey’s, confirmant ainsi la présence de la marque dans le paysage québécois depuis plus de 50 ans.

L’agence a ensuite proposé une campagne intégrée : en plus de la commandite et des intégrations de produits dans le film, une campagne de communication mettant en vedette deux des personnages des Boys a été déployée sur plusieurs plateformes. Un événement pour les franchisés ainsi que de l’affichage aux points de vente furent produits pour optimiser l’impact de la campagne et créer une proximité encore plus grande au marché québécois.

Résultats : La campagne a permis d’arrêter l’érosion des ventes et d’augmenter significativement l’achalandage en plus de créer une association positive de la marque à la propriété « Les Boys » auprès de la cible.

En terminant, pour bien illustrer la force que peut représenter la différence québécoise, voici une savoureuse bribe de conversation entre un haut dirigeant de Paramount Studio (partenaire de production du long métrage Titanic) en réaction au box-office de son film, et le président des cinémas Famous Players du Canada en constatant qu’il n’y avait qu’un endroit au monde où sa superproduction n’était pas numéro #1…

What the f…. is Less Boys!!!” – dirigeant de Paramount Studio

“I think you just hit an Iceberg in Québec”!! – président de Famous Players

Alain Cloutier, Coprésident, associé et directeur général

Les Évadés