Pubs

Les publicités qui ont marqué le Québec

Project Description

VILLAGEOIS

Titre de la pub :
DuProprio

Agence:
orangetango

Vendre sa maison est une décision importante. Et tous les vendeurs ont les mêmes objectifs : que cela se fasse vite, au meilleur prix, sans incident administratif durant la transaction. Depuis toujours, les agents immobiliers étaient dans le processus de vente jusqu’à l’arrivée sur le marché de Duproprio. Ce nouveau modèle sans agent donc sans commission, vous permet de vendre votre maison vous-même en ayant néanmoins accès à des services d’accompagnement : visibilité avec le site #1 au Québec en immobilier, conseils avec une équipe d’expert toujours disponible pour vous aider. Mais surtout la promesse d’économiser la commission de 5% sur la valeur totale de votre bien.

Pourtant au Québec, malgré les qualités concrètes et éprouvées du service de Duproprio, il s’agit de répondre aux questions légitimes des vendeurs : pourquoi ne pas prendre un agent immobilier, comment ne pas se sentir seul dans la transaction, est-ce que la paperasse est difficile à remplir? L’objectif de la marque a été d’inviter les propriétaires à se poser les bonnes questions avant de choisir l’option qu’ils retiendront pour vendre leur propriété, car plusieurs milliers de dollars sont en jeu.

Car les Québécois ont compris qu’ils sauveront la commission en utilisant Duproprio, mais restent toujours hésitants dans leur propre capacité à vendre leur maison. Et si un incident se produisait ?

On recentre ainsi le discours sur les freins dans le cerveau des gens d’ici quand vient le temps d’adopter un nouveau modèle, puis on travaille sur la méfiance légendaire des québécois. On doit personnifier l’acheteur (ce fameux besoin de s’identifier !) et répondre à la faible quantité d’early adopters… Lors des dernières années, la marque a du ainsi réinventer son langage malgré le succès et contrer les tabous de l’argent encore trop présent chez les québécois.

Alors que dans le reste du Canada, il ne suffit que de parler de l’avantage économique pour engager le dialogue avec Comfree, le pendant ontarien de Duproprio. Traditionnellement plus en confiance dans la vente, ils n’hésitent pas à passer à l’acte car ils savent où est leur profit.